Garachico et ses piscines naturelles ou El Calenton

Garachico, cette ville historique est assez mal connue des touristes, pourtant elle mérite que l’on s’y arrête pour la découvrir. Mais pour y accéder cela se mérite la route est sinueuse, puisque nous descendons vers la côte, nous traversons des plantations de bananes de chaque côté de la route. La roche de la montagne est volcanique, noire cela est magnifique.

Garachico est située sur l’île de Tenerife, sur le côté nord ouest

Garachico et son histoire

Elle fut fondée en 1496 par un banquier génois Christobal de Ponte. Son port fut le premier de Tenerife grâce aux liaisons maritimes qu’il entretenait avec l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. Le négoce se constituait essentiellement de la production sucrière et vinicole de l’île. Mais en 1706, tout s’arrêta  brutalement à la suite de l’éruption du volcan El Teide et d’une coulée de lave qui combla la rade du port. A partir de ce jour, les marchands quittèrent Garachico pour aller sur Puerto de la Cruz.

De cette éruption aujourd’hui nous pouvons voir El Caleton, c’est un ensemble de piscines naturelles, très agréable dans lesquelles l’on peut se baigner tranquillement en admirant d’un côté la fougue de l’océan Atlantique et de l’autre la montagne et ses cultures de bananes.

Conseil pour se garer :

Pas de soucis pour trouver une place pour se garer, un grand parking face à la mer se situe à l’entrée de la ville lorsque vous arrivez par la TF42.

A ne pas manquer à Garachico :

  • Le centre historique
  • Le parc Gonzales de la Torre
  • La roche de Garachico
  • Les piscines naturelles
  • Le Château fort San Miguel

Et maintenant partons à la découverte de ce joli village pittoresque. Puis traversons la route face au parking et entrons dans le Centre Historique.

Place Gonzales de la Torre à Garachico - Tenerife

Tout d’abord nous découvrons les rues pavés et les maisons aux teintes chaudes et colorées. Ensuite nous arrivons devant un parc « Gonzales de la Torre » qui fut créer par Juan Gonzalez de la Torre qui fut maire de Garachico en 1903. D’ailleurs ce parc conserve les vestiges de la ville avant sa destruction en 1706 mais plus particulièrement une porte, la « Puerta de Tierra » la porte de la terre, par cette dernière toutes personnes ou marchands habitant ou quittant la ville devaient passer par cette porte.

 

Centre historique de Garachico - Tenerife

Centre historique de Garachico - Tenerife
Centre historique de Garachico - Tenerife

Sur les traces du Parc Gonzales de la Torres 

Porte du parc Gonzales de la Torre à Garachico - Tenerife

 Parc Gonzales de la Torre à Garachico - Tenerife

Ensuite l’église Santa Anna

Quittons cette charmante petite place, pour nous rendre à l’église paroissiale de Santa Anna. Sa construction débuta après 1520 sur un terrain donné par Cristobal de Ponte. C’est une des plus belle et richement décorée de Tenerife. Elle fut partiellement détruite en 1706 et reconstruite entre 1724 et 1721. Son portail principal est spécial car il fut commencé par Bartolomé Diaz mais terminé par Manuel Penedo à cheval sur les 16ème et 17ème siècle. Ce qui donna un mélange d’éléments plateresque et de la Renaissance. La tour elle fut construite en 1615 pour être terminée au 19ème siècle.

Attention : Cette église est payante.

Eglise Santa Anna à Garachico- Tenerife

 Eglise Santa Anna Garchico - Tenerife

Eglise Santa Anna Garchico - Tenerife

Enchaînons avec la place de la Libération

Nous arrivons sur la place de la Libération, tout autour de cette dernière se trouve les bâtiments historiques de Garachico. Cette place est arborée, en son centre elle possède un kiosque à musique. Une statue de Simon Bolivar (Libérateur du Vénézuéla) fut édifié en 1970. Vous me direz, mais pourquoi cette statue ? Simplement parce que de nombreux habitants de Garachico émigrèrent au Vénézuéla.

Place de la Libération à Garachico - Tenerife
Statue Simon Bolivar à Garachico - Tenerife

Des calèches  face au Palais des Comtes de Gomera vous attendent, pourquoi pas faire une ballade du Centre historique

Calèches sur la place de la Libération à Garachico - Tenerife

Poursuivons avec le Palais des Comtes de Gomera

Le Palais des Comtes de Gomera. Ce bâtiment fut construit en 1666 en partie détruite en 1706 puis reconstruit à l’identique. Sa façade, avec son portail central et ses colonnes corinthiennes, couronnées par des chapiteaux et des frises à la symétrie soignée sont remarquables.

Palais des Comtes Gomera à Garahico - Tenerife

Continuons vers l’ancien couvent de Saint François d’Assise

Poursuivons notre visite, de l’autre côté de la place où se trouve l’ancien couvent de Saint François d’Assise, il fut fondé par le fondateur de ville et par Ana de Vergara en 1524. D’ailleurs c’est le plus ancien des 5 couvents de Garachico. De nos jours les bâtiments sont occupés par l’hôtel de ville. vous pouvez visiter cet endroit mais la visite est payante.

Ancien couvent saint François d'Assise à Garachico - Tenerife

Après l’ancien couvent, partons à l’église Notre Dame des Anges

Rendons nous  vers l’église Notre Dame des Anges qui est en forme de croix latine avec un seule nef et une seule chapelle. Ces plafonds sont à caissons mudéjar. Elle possède également un magnifique retable. Un musée retraçant l’histoire de ville a été aménagé à l’intérieur.

Eglise Notre dames des Anges à Garachico - Tenerife

Atteignons à présent cette demeure transformée aujourd’hui en hôtel

Accédons à la maison des Marquis de la Quinta Roja. La façade de cette demeure se caractérise par sa couleur orange clair et par ses fenêtres à meneaux mudéjares. Cette superbe demeure est aujourd’hui transformée en hôtel.

Maison des Marquis de la Quinta Roja à Garachico - Tenerife

D’ailleurs pourquoi pas s’arrêter dans cet hôtel au charme authentique datant de la fin du XVIe siècle et fut reconstruit au XVIIe siècle  par le Marquis de la Quinta Roja pour y passer une nuit.

Voici le lien de cet hôtel en français, anglais etc.. : Hotel La Quinta Roja

Où se trouve la maison des Marquis de la Quinta Roja, ici :

Pour conclure avec le Centre historique, découvrons le couvent Augustin

Après cette charmante maison partons découvrir le couvent Augustin fondé en 1621 par le capitaine Julian Moréno Cutiño. En 1640 il accueille une école d’arts. Il subit plusieurs incendies. En 1825 le dernier signifia son déclin définitif. C’est maintenant un espace culturel accueillant des expositions et également le musée du commerce et de la navigation.

Couvent Saint Augustin à Garachico - Tenerife

Maintenant nous quittons le Centre historique pour nous rendre à « La roche de Garachico »

Nous nous dirigeons, maintenant vers le port. En premier lieu nous découvrons  la Roche de Garachico. c’est un éperon rocheux de 77m de haut d’environ de 5 ha, aucun accès n’est possible pour le visiter. C’est un refuge pour les oiseaux de l’ile comme pour les oiseaux migrateurs.

Roche Garachico - Tenerife

Ensuite passons par les piscines naturelles ou El Caleton pour y faire de belles photos

 Petite  escale par les piscines naturelles ou El Caleton, formées à la suite de l’éruption de 1706, en détruisant tout le port. Ces piscines naturelles protégées de la fougue de l’océan Atlantique sont un lieu de baignade pour petits et grands bien agréable. De plus, elles sont surveillées, et comme sur les plages il existe le code des drapeaux pour savoir s’il est possible de se baigner ou pas. Elles sont entièrement gratuites, il existe des douches et des cabines pour se déshabiller. C’est aussi un bel endroit pour effectuer une simple balade. A côté il existe un restaurant un peu cher.

Les piscines naturelles de Garachico - Tenerife

Les piscines naturelles de Garachico - Tenerife

Piscines naturelles de Garachico - Tenerife

Pour terminer ce circuit, partons à la découverte du Château Fort San Miguel

Terminons notre  visite au Château  Fort San Miguel. C’est le roi Philippe II d’Espagne en 1575, afin de protéger la ville de Garachico des pirates et autre envahisseurs. Sa construction durera deux ans. Sa base est carrée, ses tours culminent à 16m de haut. Au dessus de la porte trois écussons, celui de Charles I d’Espagne et V d’Allemagne ensuite utilisé par son fils Philippe II. Celui du gouverneur Alvarez de Fonseca, également celui de la famille Viña Négron (Maire de Garachico lors de la construction du fort) et de Tenerife à droite et à gauche celui de la famille del Hoyo. Deux magnifiques canons tournés vers la mer sont situés au pied du fort. Il est occupé maintenant par un centre d’information sur le Patrimoine.

Château Fort San Miguel à Garachico - Tenerife

Château Fort San Miguel à Garachico - Tenerife

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Please Fill Out The TW Feeds Slider Configuration First